Swap de Noël (Colis envoyé)

Après avoir louché pendant des semaines et des mois sur la blogosphère sur les photos des différents swap, je me suis enfin décidé à participer à l’un d’entre eux. Pour ceux et celles qui découvrent le swap, voici un petit récapitulatif : le swap c’est une chaine d’échange de cadeaux entre personnes qui généralement ne se connaissent que virtuellement. Ca n’est pas un échange « standard » ou A envoye un colis à B et B envoye en réponse à A, mais comme je l’ais dis, c’est une chaine. On a donc A qui envoye à B, B qui envoye à C, C qui envoye à D, etc…jusqu’à la dernière personne de la liste qui envoye à A.

C’était donc un swap organisé à l’occasion de Noël, plus ou moins sur le thème du « fait maison », du « naturel ». Une fois inscrite il a fallu répondre à un questionnaire pour « orienter » la personne qui va nous envoyer un cadeau/colis vers nos goûts, nos préférences mais aussi sur nos choix de vie (végétarisme, 100%bio, etc…) ou sur de possibles « contre indications » telles que des allergies, des incompatibilités (allaitement/huiles essentielles, …).

Une fois le questionnaire rempli, l’équipe organisatrice du swap l’envoye à la personne qui doit vous gâter et vous recevez celui de la personne/famille que vous devez à votre tour gâter.

J’ai donc reçu le questionnaire de la maman que je devais gâter pour Noël : Anaïs. A partir de la, j’ai du commencer à la « pister » sur le net, chercher des infos sur son mode de vie, ses deux loulous et ses goûts pour compléter les infos du questionnaire.

Après quelques semaines de reflexion, des déconvenues, de belles surprises, des découvertes, des tentatives échouées (et d’autre réussies), j’ai fini par emballer les cadeaux qui devaient partir chez Anaïs et sa famille, et voici ce que ca donnait :

imgp0992.jpg

imgp0993.jpg

Voilà ! Mais, me direz vous, « on ne voit presque rien ! ». Alors pour vous, voici en détail, ce qui a voyagé de chez nous jusque chez Anaïs en plus des gourmandises que vous pouvez voir sur la photo au dessus, à savoir « nougat maison » (je mettrais la recette sous peu), « speculoos moulés maison », « petites meringues maison » :

On commence par une « Birchette » (modèle déjà tricoté et vu ici), tricotée avec une laine différente de la fois précedente(il n’y avait plus la même à la Lainière de Wazemmes) mais c’est un fil très approchant, tant par la composition que par la couleur : « Himalaya, Ultra Kashmir » en ivoire, 75% acrylique, 25% Alpaca, 170 mètres pour 50 grammes, aig. 4-5 (échantillon pour 10x10cm 18m./41r.). Petit inconvénient, lavage à la main, en même temps c’est pas très génant pour un châle !

dscf300913921347cba.jpg

 

Ensuite on a un petit ensemble tricoté pour la fille d’Anaïs, qui a quelques mois de plus que mon Petit Corbeau, composé d’une robe modèle phildar (à voir ici) issu du catalogue « Tricoter calin 029 » et d’une paire de Mary Jane Botties (vu ici, ici et provenant d’ici) que voici :

imgp0976.jpg

 

Puis pour le petit garçon de ma « maman sage », une première pour moi, des aliments en tissu. Normalement ça se fait avec de la feutrine ( aliments en feutrine qu’on trouve maintenant dans pas mal de magasin), mais la feutrine n’étant pas recommandée pour le lavage, et les aliments en tissu ayant pour vocation d’être… machouillés ou tout du moins suffisament manipulés pour ne pas souffrir d’un lavage de temps en temps, j’ai opté pour le tissu « polaire ». L’avantage c’est que comme la feutrine il n’y a pas besoin de faire attention avec les bords, ca ne s’effiloche pas, c’est doux, ça se lave et finalement ça se tient aussi bien que de la feutrine. Ca demande juste de mettre « plus d’épaisseur » qu’avec la feutrine puisque la feutrine peut rester plutôt rigide si elle se trouve en petite surface, alors que la polaire aura tendance à « glisser ».

Pour un premier essai, je suis asser contente du résultat. On a un bol de pâtes « papillons », deux tranches de pain à sandwich, deux tranches de fromage type emmental, deux tranches de tomate et un oeuf au plat. Ca n’est pas très équilibré, on est presque dans de la « junk food », mais tant pis, ça se dévore avec les yeux !

imgp0963.jpg

Nous avons glissé en plus dans le carton un tome 1 de Pandala dédicacé.

Anaïs et sa famille m’a dit être contente du colis, j’ai vraiment apprécié avoir participé c’etait vraiment très très sympa comme aventure.

Prochain épisode, ce que nous avons reçu et comme nous avons été extremement gâté !



5 commentaires

  1. moune 18 janvier

    et bien moi je n’attends qu’une chose…… les recettes!!!!

  2. 2aiguilles 19 janvier

    Super idée la polaire, et ça rend drôlement bien!!!!

  3. Melusine Intrépide 19 janvier

    Merci pour vos commentaires.

    La polaire c’est vraiment un bon comproms lorsqu’on veut faire ca pour de petits enfants…

    Pour les recettes, bientot, bientot ! :)

  4. Pandazillette 2 septembre

    Je suis bluffée!
    Et je retiens l’idée d’utiliser de la polaire en lieu et place de la feutrine pour les aliments! J’hésitais à en faire en feutrine à cause du fait justement que ça ne se lave pas (ou mal), et ici allergies et poils de chat qui collent partout ;)

  5. Melusine Intrépide 2 septembre

    Pandazillette, n’hésite pas, le polaire ca fonctionne très bien, par contre c’est plus délicat pour les petits détails, c’est pour ça que j’ai cousu un point de feston le long des ouvertures des tranches de tomates, sinon ca se délite un peu. Mais avec quelques tests et plusieurs tentativés on y arrive très bien ;) Bonne couture :)

Laisser un commentaire

leschartreuxdupayscharnegou |
Saint Jacut de la Mer:locat... |
LA PANTHERE ROSE 2a |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le Chalet des Sarts
| L'Antre de Lockarius
| mélina réalisation